Vous êtes ici : > A la une > Trophées Bretons du Développement Durable ADEME – Mobilité
Le 13 octobre 2021

Trophées Bretons du Développement Durable ADEME – Mobilité

La Mairie du JUCH se voit décerner le prix « Mobilité » , parrainé par SNCF
pour l’autopartage :  KerGo

Un jeune étudiant qui n’a plus les contraintes de la voiture familiale,

Une famille dont l’unique véhicule est indisponible 2 jours par semaine pour déplacement professionnel,

Un couple de retraités ne disposant que d’une seule voiture,

Une salariée qui doit se rendre au travail le temps d’une réparation un peu longue,

Notre agent qui évite d’utiliser le 3tonnes5 diesel pour des petits déplacements,

Des usagers qui profitent de ce service pour décarbonner des déplacements rapides sur l’ensemble du Finistère

 

Pour permettre ces usages nous nous sommes inspirés des expériences existants déjà ailleurs.

Initiateurs de ces services à l’ouest breton avec KerGo,, nous sommes déjà suivis par le pays de Guingamp qui l’a aussi lancé dans quatre communes et prochainement par plusieurs collectivités morbihannaises.

Dans l’esprit des communes Bruded, nous sommes fiers de partager nos réussites pour voir cette solution de transition essaimer autour de nous.

L’intelligence colective permet de faire progresser le développement durable.

Merci pour cette reconnaissance.

Remise du trophée aux Juchois

La présentation du service

Le trophée Mobilité

L’ensemble des lauréats des trophées 2021 du Développement Durable

 

Découvrez les huit autres projets:

https://www.tropheesdd.bzh/laureats-2021/

 

 

Le communiqué de presse présentant le projet du Juch

C’est lors d’une visite au Salon des Maires, en 2014, que Patrick Tanguy, maire du Juch a le déclic !

Une commune rurale de l’Orne, de 1.600 habitants, a mis en place un projet de deux véhicules en autopartage, depuis 2013. À l’époque ce service est mis en place uniquement dans les métropoles… Alors pourquoi pas pour sa commune ?

Pour le Maire du Juch, Patrick Tanguy, il s’agit d’une solution d’avenir pour la revitalisation des centres bourgs. Sur sa commune, située entre Quimper et Douarnenez, il a donc initié ce projet encore innovant dans le monde rural : l’électro mobilité partagée.

 

La voiture électrique en autopartage : éviter le second véhicule  

Au Juch, la majorité des déplacements se fait en voiture. Il n’existe pas d’autres d’alternatives, notamment en matière de transport en commun. Dans cette commune rurale sans commerce, située à 7 km Douarnenez et à 5 km des premiers supermarchés, une famille a besoin de deux véhicules ! Les personnes n’étant pas propriétaires ne peuvent donc pas se déplacer facilement. Cette problématique touche les jeunes, les ménages précaires et les personnes empêchées.

« En 2018, nous écrivions un projet de redynamisation de centre bourg, l’acquisition de véhicules électriques en faisait partie, mais il nous fallait trouver les subventions. Nous avons répondu à l’appel à projet de la région qui a retenu son attention » précise  PatrickTanguy. La commune a pu faire l’acquisition de deux voitures électriques, proposées en autopartage aux habitants, pour faire un déplacement ponctuel et de courte durée.

 

Deux véhicules pratiques et un tarif accessible

Dans une logique de service total, la Mairie fait l’acquisition de deux voitures électriques complémentaires : une Zoé neuve et un Kangoo d’occasion. L’utile et le pratique. C’est le prestataire technique qui gère la plateforme de service. Par exemple, le Kangoo à partir de 5€ pour 3 heures et la Zoé pour 24h c’est 20 euros, adhésion et énergie comprise !

« Les avantages sont nombreux : éviter le second véhicule, mutualiser les déplacements… et des prétextes plus inédits se sont révélés et la réponse à des usages auxquels nous n’avions pas pensé comme la voiture au garage, des vacanciers dans leur résidence secondaire sans second véhicule, des camping caristes » détaille Patrick Tanguy. À terme c’est intéressant, car on propose une réponse mobilité globale qui favorise le parcours résidentiel, liée à l’activité professionnelle mais pourquoi pas touristique aussi !

 

KERGO : un service qui pourrait se déployer sur la Bretagne

L’intérêt de l’autopartage en boucle est d’offrir un accès moins coûteux à la mobilité, ce qui contribue à lutter contre l’isolement social et favorise les solidarités locales. C’est une alternative à la possession d’un 2ème véhicule pour les déplacements occasionnels de courte durée ou pour les jeunes d’un foyer venant d’avoir leur permis. Cette solution s’avère également écologique en permettant à tous de décarbonner des déplacements ponctuels longs.

Ainsi est né KERGO (nom déposé), Kêr (commune) et Go en référence au Go de OuiGo et BreizhGo, avec l’idée, peut-être, de déployer ce service partout en Bretagne ! Aujourd’hui Kergo compte une trentaine d’adhérents sur le Juch, et si l’autopartage est d’abord à destination des habitants, il peut plus largement intéresser le Pays de Douarnenez. « Leurs habitants peuvent les louer selon des modalités simples, au même tarif toujours très accessible » détaille le Maire.

 

C’est une action innovante qui a une vocation communautaire et qui vise à se développer. « Nous espérons que les trophées bretons seront un tremplin pour KerGo, pour susciter l’intelligence collective et un relais au développement de ce type de service partout en Bretagne. »

 

Merci aux créatrices  des trophées:

Design des Trophées 2021