Vous êtes ici : > > Réalisations en cours

Réalisations en cours

CREATION D’UN CHEMINEMENT DOUX ET PAYSAGER

La commune du Juch a engagé une réflexion sur les cheminements doux au cœur du centre bourg pour apporter de nouvelles liaisons entre pôles publics, finaliser des boucles de balades et de découvertes patrimoniales et améliorer les différentes entrées de bourg. L’objectif est d’engager de nouveaux aménagements respectueux de son identité rurale et de ses paysages:

  • En facilitant les cheminements doux en particulier et notamment pour l’accès Est depuis la voie verte vers le centre bourg et ses équipements.
  • En marquant les entrées de bourg pour une modération des vitesses pratiquées par les véhicules
  • En bouclant les circuits existants de découverte de la commune et de son patrimoine
  • En requalifiant qualitativement les espaces concernés, en s’appuyant sur les préconisations de l’étude de revitalisation du centre bourg, et en visant une exigence de qualité paysagère.

La liaison douce (à usage des piétons) au travers du champ permettra une liaison entre la salle (ou le centre bourg) et les espaces publics situés à 120 mètres plus au nord (le stade, son parking et l’espace de jeux pour enfants). Elle permettra de résoudre le problème récurrent du stationnement à l’occasion des manifestations dans la salle.

Le projet prévoit de réhabiliter la zone humide, en redonnant son tracé naturel au ruisseau (actuellement busé) et en créant une zone naturelle autour de laquelle pourra être aménagé un parcours ludo-sportif et pédagogique.

RESTITUTION ATELIER PARTICIPATIF DU 24 OCTOBRE

CARTE caue paysage

 

 

Trente-quatre personnes (habitants, élus, représentants CAUE, FIA, Dz Habitat) ont participé à une journée de réflexion ayant pour thème la revitalisation du centre-bourg.

 

L’objectif de cet atelier était de recueillir les points de vue de chacun, d’établir un diagnostic mettant en évidence les atouts et les handicaps du bourg, et de définir les scénarii d’évolution.

Crédit photo : Annick Dupont

Les participants ont été répartis en groupes formés suivant trois thématiques : traversée du bourg et grand paysage, centre historique, développement urbain.

IMG_0721 IMG_0718 IMG_0710

crédit photos : René Le Goff

Reportage France 3 Iroise

 

Les principaux points forts identifiés : Sa grande richesse patrimoniale (église, maisons, lavoirs….) et paysagère, son caractère rural, sa convivialité, l’importance du tissu associatif et culturel.

 

Les points faibles : L’aménagement de l’entrée du bourg et la sécurité, son patrimoine bâti pas suffisamment mis en valeur, le manque de commerce et d’artisanat, les logements vacants, l’isolement du bourg.

 

Cette journée d’échanges riches et constructifs a été l’occasion d’amorcer un dialogue avec les administrés concernés et de les impliquer dans les projets d’aménagement et de futur développement intégrant leur réflexion et leur point de vue dans le dessin final du projet.

 

Le premier document de restitution est disponible en mairie ou ICI

 

Une réunion de synthèse aura lieu avec les participants (habitants, élus, CAUE..) pour dégager les orientations principales de cette journée.

 

En début d’année 2016, une nouvelle rencontre, ouverte à tous, sera proposée pour réfléchir à l’amorce d’un projet plus global.

 

TRAVAUX DE RESTAURATION DE L’EGLISE

La toiture de l’église est dégradée, la charpente continue de s’affaisser, les maçonneries présentent des traces d’humidité….

Eglise du Juch

Un diagnostic sur l’ensemble de l’édifice, compris l’intérieur et le mobilier est donc indispensable pour étudier précisément les pathologies, les moyens d’y remédier et estimer les travaux de restauration en plusieurs tranches.

 

Les travaux les plus urgents concernent les toitures, aussi l’opération sera dans un premier temps la restauration des charpentes et couverture. Ils devraient débuter à l’automne 2015.

 

Pour ces études de diagnostic et mission de maîtrise d’oeuvre, la commune bénéficie de l’assistance à maitrise d’ouvrage de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles).

Marie Suzanne de Ponthaud, architecte en chef des monuments historiques a été retenue.