Vous êtes ici : > A la une > Perturbations à la réception TNT
Le 4 mai 2021

Perturbations à la réception TNT

Suite à la mise en service de l’émetteur Orange le 28 Avril dernier, des perturbations sur la réception de certains multiplex TNT sont apparus..

Téléphoner au centre d’appel de l’ANFR : 0970 818 818

  • Signalez que vous constatez des perturbations depuis la mise en service de l’émetteur 4G
  • L’ANFR vous mettra en relation avec un professionnel qui procèdera à la pose d’un filtre. Son intervention étant à la charge de l’opérateur.
  • Informez la mairie de votre démarche

 

La mise en service de l’émetteur 4G est reconnue comme étant la cause  des perturbations, la mairie a fait le nécessaire sur identifier le site sera par l’ANFR et le CSA,

Après vous être fait connaître auprès du centre d’appel  il vous sera possible de faire appel aux professionnels agréés qui interviendront gratuitement pour la pose d’un filtre.

Il vous est toutefois possible de procéder par vous même à la pose du dispositif de filtrage dont les caractéristiques sont détaillées dans le document suivant. Par contre le coût du dispositif restera à votre charge et aucune indemnisation ne pourra être sollicitée.

 

DÉPLOIEMENT 4G Complet

 

 

 

DÉPLOIEMENT 4G

 

Des interférences possibles avec la TNT

En France, les services de très haut débit mobile 4G sont déployés dans cinq bandes de fréquences : 700 MHz, 800 MHz, 1800 MHz, 2,1 GHz et 2,6 GHz. Les services de la 5G sont déployés dans les bandes de fréquences : 700 MHz, 2,1 GHz et 3,5GHz.

Les bandes, dites « basses », 700 MHz et 800 MHz sont privilégiées pour ces usages mobiles compte tenu de leur large couverture et de leur très bonne propagation notamment dans les bâtiments.

Les services mobiles à haut débit (à partir de la 4ème génération, dite « 4G ») peuvent ponctuellement affecter la réception de la TNT. Un service d’assistance géré par l’ANFR et financé par les opérateurs de téléphonie mobile a été mis en place pour y remédier.

Cette cohabitation peut dans certains cas perturber la réception de la télévision notamment chez les téléspectateurs dont l’antenne râteau est orientée à la fois vers un émetteur TNT et vers une antenne d’un réseau mobile employant ces bandes de fréquences. Ceux-ci n’ont pas d’effet sur la réception par ADSL, satellite, câble ou fibre optique.

Des perturbations peuvent apparaitre et notamment dans les situations suivantes :

L’antenne râteau est orientée à la fois vers un émetteur TNT et vers une antenne de téléphonie mobile opérant dans les bandes basses.

Le niveau de signal du réseau mobile reçu est nettement supérieur à celui reçu pour la TNT (par exemple si un émetteur d’un réseau mobile est proche alors que la réception TNT est difficile).

Un des éléments de l’installation (antenne, filtre, amplificateur, câbles…) n’est pas adapté et ne permet pas d’atténuer suffisamment le signal du réseau mobile.

Les différentes solutions pour se protéger des brouillages des réseaux mobiles dans les bandes 700 MHz et 800 MHz

De façon générale, la solution consistant à poser un filtre atténuant fortement les signaux des réseaux mobiles dans les bandes 700MHz et 800 MHz reçus est à privilégier pour remédier aux perturbations de la réception de la TNT.

Néanmoins, pour les installations qui ne respectent pas ou plus l’état de l’art (notamment en termes de blindage des équipements, câbles et prises), la simple pose du filtre peut ne pas résoudre le brouillage et une intervention plus approfondie peut être nécessaire pour retrouver une bonne réception TNT.

Remarque : Dans ce texte le terme réseau mobile fait référence au réseau mobile de très haut débit dans les bandes 700 MHz et 800 MHz.

Dans ce cas, les solutions suivantes sont notamment à envisager :

  • Dépointage de l’antenne de réception : cette solution est applicable au cas où la station  du réseau mobile se trouve juste dans l’axe entre l’émetteur TNT utile et l’antenne de réception de l’usager ; en dépointant l’antenne de réception, il est parfois possible d’atténuer le signal du réseau mobile reçu, ce qui peut suffire dans certains cas à récupérer l’ensemble des chaînes impactées, y compris sur les canaux de diffusion proches des blocs du réseau mobile.
  • Antenne de réception plus directive : l’installation d’une antenne plus directive peut améliorer le C/I dans certaines situations où la station du réseau mobile est légèrement décalée de l’axe entre l’émetteur TNT utile et l’antenne de réception du téléspectateur.
  • Modification de la hauteur de l’antenne de réception : compte tenu du diagramme de rayonnement dans le plan vertical très pincé des antennes d’émission du réseau mobile, il est possible d’obtenir une bonne protection si l’antenne de l’utilisateur est assez proche de la base du réseau mobile en diminuant par exemple la hauteur de l’antenne râteau. Cela implique d’avoir un signal TNT de niveau suffisant car cette baisse de hauteur s’accompagne en général d’une baisse du signal TNT reçu depuis l’émetteur utile. Lorsque la configuration des lieux s’y prête, il peut être également envisagé de masquer l’antenne de réception de la station du réseau mobile en la déplaçant ou en la fixant le long d’une façade de l’habitation. De la même manière, cela ne peut s’envisager que dans la mesure où le signal de TNT est reçu avec un niveau confortable.
  • Atténuation du niveau d’entrée de l’installation de réception : si le niveau du signal TNT reçu est suffisant, l’expérience montre qu’une atténuation du champ reçu à l’antenne (par un atténuateur inséré dans la ligne de descente de câble) améliore la situation, notamment sur les problèmes de saturation survenant à l’intérieur des récepteurs TNT.
  • Réduction du gain, voire déconnexion de l’amplificateur : si un dispositif d’amplification est présent dans l’installation, il peut être envisageable d’en réduire le gain, voire de le supprimer s’il est inutile et qu’il crée un effet de saturation ou de brouillage. Toutefois, dans de nombreux foyers se situant dans des niveaux de champs TNT moyens à faibles, l’amplificateur est indispensable pour alimenter avec suffisamment de signal, 2, 3, voire 4 récepteurs TV, via un système simplifié de distribution. Ce dernier contient même parfois un dispositif d’amplification intégré.
  • Choix d’un autre adaptateur : il est aussi possible de remplacer l’adaptateur de TNT ou le récepteur par un autre plus robuste vis-à-vis du signal du réseau mobile, notamment lorsque le premier est particulièrement sensible aux signaux  du réseau mobile émis en mode idle (veille).
  • Passage à un autre mode de réception : cette solution a le mérite d’être pérenne et sûre, mais a l’inconvénient de pouvoir être dispendieuse, surtout si l’usager possède plusieurs récepteurs de télévision.

Enfin, un brouillage très particulier, causé par un terminal du réseau mobile (téléphone, clé USB 4G, etc…), pourrait se manifester. Dans ce cas, une analyse approfondie peut être nécessaire : qualité du câblage de l’installation, présence de coupleur(s), qualité de la liaison prise murale-récepteur…