Tous les articles par accueil

Le 29 mai 2024

Conférence de Michel Le Coz

  • Le mercredi 29 mai sera proposée à 15 heures à la salle socioculturelle une conférence de Michel Le Coz sur « L’épopée des moines celtes ». Michel Le Coz est historien  animateur à l’UTL-PL (Université du. Temps Libre du Pays de Lorient) de l’atelier « Histoire de la Bretagne et des bretons
  • En lien avec ce thème, une exposition d’Hélène Barazer sur « l’immigration bretonne en Armorique », sera ce même jour installée à l’église. Elle y restera tout l’été.

Le samedi 22 juin se dérouleront les journées du  patrimoine de pays et des moulins.

Le 4 mai 2024

Rendez-vous de printemps

Dans le cadre de son Projet Alimentaire Territorial, notamment l’axe 3 de son plan d’actions « Encourager l’autoproduction alimentaire », Douarnenez Communauté organise un rendez-vous de Printemps, samedi 4 mai de 14h à 18h, devant la Maison Solidaire de Kermarron, 29 bis rue Charles de Foucauld à Douarnenez. Continue reading

Le 3 mai 2024

POINT D’ÉTAPE – COMMUNE NOUVELLE

Communiqué de presse du 3 Mai

Les 3 mairies de Gourlizon, Guengat, Le Juch, avaient initié la réflexion relative à la création d’une commune nouvelle en fixant en préalable le principe d’adhésion de la population.

Dans cette optique, le choix retenu était celui d’une méthode la plus participative possible, basée sur les mobilisations mutuelles de tous les élus municipaux et des habitants, via des réunions publiques en local et des ateliers thématiques à l’échelle des trois communes.

 

L’échéance au cœur de ce processus participatif était les réunions du 10 février. Or, ces rencontres n’ont pas mobilisé autant d’habitants que nous l’espérions. Guengat s’est alors retiré du projet ; Le Juch et Gourlizon ont souhaité continuer en s’interrogeant sur la méthode. En effet, si les habitants ne se mobilisaient pas, que fallait-il en conclure ? Une résistance au changement ? Une opposition totale au projet ? Une indifférence à cette question de périmètre ? Une défiance de la part de certains dans la capacité des élus à prendre la bonne décision dans l’intérêt général , même si d’autres leur exprimaient clairement leur confiance à envisager l’avenir .

 

Face à cette difficile lecture, les élus du Juch et de Gourlizon auraient souhaité s’engager dans une votation citoyenne. Ce sont là des questions difficiles que tout le monde n’est pas en capacité d’entendre. En réaction, il y a eu des pressions sur les élus, de la désinformation, de la malveillance, un refus de recherche de dialogue, à tel point que même les personnes qui soutenaient le projet n’osaient pas l’exprimer trop haut, de peur des conséquences.

 

Il nous aurait fallu avoir l’avis de la population avant l’été, afin de laisser le temps aux Communautés de communes d’acter les conditions de départ d’une des communes, puis aux services de la Préfecture et des Finances publiques de préparer tous les procédures administratives. Nous avons sollicité l’avis de la préfecture  et il s’est avéré qu’il est strictement impossible d’organiser une consultation dans cette période du fait des élections européennes (9 juin prochain).

 

Tous ces obstacles nous amènent à constater l’impossibilité matérielle d’aller plus avant dans ce dossier. Nous décidons donc d’un commun accord pour cette mandature de na pas donner suite à la réflexion.

 

Malgré les pressions qui ont pesé sur les élus, parfois de façon déplacée, nous restons persuadés que c’est une solution à laquelle il convient de réfléchir sérieusement. C’est un fait, les petites communes ont de moins en moins les capacités d’assurer les services et équipements réclamés par la population : les finances, les aides en ingénierie, les ressources humaines, sont réellement sur la pente raide.

 

Quoiqu’il en soit, nous sommes fiers d’avoir eu le courage de porter ce sujet sur la place publique, et nous l’assumons. Nous remercions ceux qui nous ont soutenu dans la démarche, et tiendrons ce dossier au chaud, pour les prochains qui jugeront utiles de s’en saisir !

 

 

Communication du 22 Mars

En lançant la réflexion sur l’opportunité de création d’une commune nouvelle avec Guengat et Gourlizon le 15 Septembre dernier, les trois équipes municipales s’engageaient à étudier les différents scénarii envisageables, sans en privilégier un plus que l’autre, et surtout sans vouloir en imposer un particulièrement.

Continue reading